Actualités

Le métier de risk manager se développe dans les entreprises

22/09/2017 - L’AMRAE, association pour le Management des Risques et des Assurances de l’Entreprise, publie cette semaine la 5ème édition de son baromètre du risk manager. Cette enquête, réalisée en partenariat avec PwC auprès de 270 personnes exerçant ce métier, permet de faire un point sur l’évolution du poste et dégager les tendances.
 
 
  Qui est le risk manager ? De manière générale, c’est un homme (55%) âgé d’au moins 46 ans (53%). La profession se féminise toutefois avec une hausse de 17 points depuis 2013. Les gestionnaires des risques sont issus de formation Droit (33%), Commerce / Gestion / Economie (33%) et Ingénieur / Scientifique (27%). Ils exercent le métier dans des entreprises de type grand compte ou ETI (86%) et de plus en plus dans des PME/PMI (+ 4 points en deux ans).
 
Que fait-il ? Les missions du risk manager sont d’identifier les risques dans l’entreprise et prévoir des solutions optimisées de financement pour les gérer. En 2017, 32% des répondants ont indiqué être en charge du contrôle interne et 18% de la conformité, en plus de leurs principales activités de diffusion de la culture du risque (82%), de son appréciation (79%) et de sa maîtrise (70%). Les risques liés à la cyber sécurité s’élèvent à la 3ème place (contre la 6ème en 2013), notamment en raison des attaques informatiques qui ont frappé les entreprises cette année. Les risques opérationnels (91%) et de fraude (83%) restent en tête du podium.