Actualités

1er observatoire de la Mobilité Internationale

13/02/2014 – Paris

MSH INTERNATIONAL (Groupe SIACI SAINT HONORE), qui gère pour le compte de PREVINTER l’ensemble de sa gamme de contrats collectifs, lance le 1er Observatoire de la Mobilité Internationale de l’association. Cette photographie globale des pratiques en matière de gestion des collaborateurs internationaux permet à chaque entreprise adhérente de positionner ses propres pratiques par rapport à un vaste panel composé de PME, d'entreprises de taille intermédiaire et de grands groupes.

PDF

L’Observatoire de la Mobilité Internationale de PREVINTER, réalisé par l’Institut d’Etudes Marketing INIT, couvre les trois grandes étapes correspondant à la chronologie de toute séquence classique de mobilité internationale : la préparation en amont de la mobilité, la gestion des collaborateurs durant la mobilité et l’accompagnement des collaborateurs au retour de la mobilité. L’enquête, accessible en ligne du 4 juillet au 16 septembre 2013, a permis d’enregistrer les réponses d’un panel représentatif de 112 entreprises.

L’analyse des résultats fait clairement apparaître une ligne de fracture dans le degré d’accompagnement du personnel en mobilité internationale en fonction de 2 critères : la taille de l’entreprise d’une part et les différentes étapes du parcours de mobilité internationale d’autre part.

UN DEGRÉ D’ACCOMPAGNEMENT DES SALARIÉS TRÈS VARIABLE PRE- / PER- / POST- MOBILITÉ

L’enseignement principal de cette étude est la forte inégalité du degré d’accompagnement des collaborateurs selon les étapes de leur mobilité internationale : avant, pendant et après.

L’aide aux salariés mobiles est ainsi essentiellement apportée en amont, puis dans une moindre mesure pendant la séquence de vie à l’étranger. Elle est paradoxalement très limitée lors de la phase du retour, pourtant cruciale. Avant le départ, plus de 80 % des entreprises font bénéficier leurs collaborateurs à l’étranger des prestations suivantes : politique de mobilité internationale formalisée (84%), dispositif de couverture des frais de santé (97%) / prévoyance (92%) / retraite (85%), prise en charge des formalités de visas et d’immigration (93%)…

Durant la phase de mobilité, si 81% des entreprises prennent en charge une solution de logement temporaire à l’arrivée, seules 49% d’entre elles prévoient des solutions de sécurisation du logement quand la destination est réputée difficile. De même, seules 19% des entreprises proposent des solutions de soutien psychologique à leurs collaborateurs.

Enfin, au retour de mobilité, les entreprises déclarent ne manifester aucun intérêt pour l’aide à la recherche d’école pour les enfants (51% des cas), l’aide à la recherche d’emploi pour le conjoint (40% des cas) ou un suivi RH spécifique (34% des cas). Seul le déménagement de fin de période est pris en charge à 89% et alors majoritairement traité en interne (51% des cas).

En 2013, les entreprises interrogées concentrent donc majoritairement leurs efforts sur les étapes concrètes et obligatoires à tout départ et séquence de vie à l’étranger (immigration, relocation, protection sociale…).

UN VRAI CLIVAGE ENTRE LES PRATIQUES DES GRANDES GROUPES ET DES PME / ETI

Dès la préparation de la mobilité internationale, un clivage se dessine en termes de maturité des pratiques entre les grands groupes et les ETI/PME.

Si une majorité des grandes entreprises (55%) font bénéficier leurs collaborateurs d’une formation interculturelle délivrée par un organisme externe, moins d’un tiers des ETI et PME proposent cette prestation, par ailleurs souvent internalisée.

Cette plus forte propension des grandes entreprises à l’externalisation des aspects les plus pratiques de la mobilité se retrouve dans le traitement des formalités d’immigration (soustraitées à 57% par les grandes entreprises contre 68% de PME les gérant en interne).

De même sur le volet « Rémunération et avantages », 71% des grandes entreprises proposent des prestations d’accompagnement fiscal et/ou social dispensées par un organisme extérieur là où près d’un tiers des PME dispensent ces conseils en interne (32,3%).

Par ailleurs, les deux tiers des grandes entreprises (66,7%) font reposer le niveau de prise en charge des frais de logement sur la base de grilles externes fournies par des cabinets spécialisés, là où seulement 16,7% des PME et 25,9% des ETI déclarent y avoir régulièrement recours.

Durant la phase de mobilité, 70% des PME déclarent ne pas voir d’intérêt à proposer une aide à la recherche d’emploi au conjoint là où ce chiffre tombe à 32,7% chez les grandes entreprises.

« Si ces résultats semblent logiques et reposent sur un réel différentiel de moyens humains et financiers mobilisables pour accompagner les collaborateurs en fonction de la taille des entreprises, ils permettent aux ETI et PME de mesurer le chemin à parcourir pour égaler le niveau de maturité des meilleures pratiques de mobilité internationale des grands groupes », déclare Laurent COCHET, Directeur Exécutif de MSH INTERNATIONAL.

Pour Cécile RAMBAUD, Président de l’Association PREVINTER : « C’est bien là tout l’objet de l’association. Elle vise à faciliter au quotidien la diffusion et le partage d’information entre ses membres, sur la base des meilleures pratiques de Mobilité Internationale, quelle que soit leur taille ou leur degré d’expérience à l’international », conclut-elle.


À propos de MSH INTERNATIONAL
(Groupe SIACI SAINT HONORE) MSH INTERNATIONAL gère pour le compte de PREVINTER l’ensemble de sa gamme de contrats collectifs. Le groupe est un leader mondial dans la conception et la gestion de solutions internationales de santé à destination des salariés de multinationales, employés d’organisations internationales, TPE-PME, particuliers expatriés et locaux CSP+ à la recherche d’une couverture internationale. Fort de 450 collaborateurs répartis sur 4 sièges régionaux à Calgary, Paris, Dubaï et Shanghai, MSH INTERNATIONAL accompagne 24h/24 et 7j/7 ses 2 000 entreprises clientes et leurs 330 000 personnes assurées dans près de 200 pays. Filiale d’un des leaders du courtage en France, SIACI SAINT HONORE, MSH INTERNATIONAL a remporté en 2013 le Prix de l’Excellence Française dans la catégorie « Services ».

À propos de PREVINTER
PREVINTER est une association indépendante de Loi 1901, à but non lucratif. Elle a pour vocation de promouvoir, organiser et piloter la protection sociale des personnels internationaux de ses entreprises adhérentes. Depuis sa création en 1974, il y a 40 ans, l’association offre à ses membres des solutions d’assurances collectives innovantes en matière de santé, de prévoyance, d’assistance, de responsabilité civile, de retraite et de déménagement. L’engagement et la qualité de service, la réactivité et le professionnalisme, s’expriment dans le choix de la signature de PREVINTER : « Proche jusqu’au bout du monde ».
 

contactez-nous

AGENCE
CICOMMUNICATION

 +33 1 47 23 90 48