Actualités

Quels sont les risques les plus craints par les entreprises du monde entier ?

Le baromètre des risques craints par les entreprises
19/01/2018 - L’assureur Allianz dévoilait cette semaine son baromètre des risques 2018, réalisé auprès de plus de 1900 experts émanant de 80 pays.
 

L’interruption d’activité numéro 1

Parmi les 10 risques les plus redoutés par les entreprises au niveau mondial, l’interruption d’activité, qui inclut une rupture de la supply chain, arrive en 1er (42%). Il est suivi de près par le risque cyber (40%), notamment en raison des attaques de grandes ampleurs survenues ces derniers mois. Les catastrophes naturelles (tempêtes, ouragans, inondations,…), les évolutions de marché (volatilité, M&A, fluctuations,…) et les changements de législation ou de régulation (Brexit, gouvernance, sanctions économiques,…) arrivent respectivement en 3ème, 4ème et 5ème places. En 6ème et 7ème position, on trouve les incendies et explosion, suivi des risques liés aux nouvelles technologies (intelligence artificielle, drones,…). Le classement se termine par la perte de réputation, les risques politiques et les violences (terrorisme, guerre) et enfin les changements climatiques, qui figurent dans le Top 10 pour la 1ère fois.
 

Des évolutions liées à l’actualité

Le contexte mondial, marqué par une hausse des piratages informatiques et autres rançongiciels, a entrainé une forte inquiétude sur ce sujet. L’an dernier, en France, le risque cyber n’était cité que par 27% des répondants, contre 46% cette année. Il talonne désormais l’interruption d’activité (47%). Dans certaines zones telles que la région Amériques, l’Australie, l’Inde, Singapour, en Autriche, au Royaume Uni et en Belgique, il passe même en 1er. Les deux risques sont par ailleurs liés, car une attaque cyber pourrait entrainer une rupture d’activité. Selon Allianz, le cyber risque continuera d’ailleurs d’augmenter en 2018. Par ailleurs, avec le RGPD qui entrera en vigueur en mai 2018, les entreprises doivent mettre en place une protection des données personnelles, les obligeant ainsi à se pencher sur la question de la cybersécurité.

Les risques liés à l’environnement sont également très présents dans le classement. En effet, les événements survenus en 2017 et qui ont causé des pertes financières considérables, sont sources de préoccupation pour les experts. Les catastrophes naturelles sont citées à 30% et les changements de climat par 10% des répondants.

Les problématiques rencontrées par les chefs d’entreprises pour assurer leurs biens et leurs salariés doivent être traités avec la plus grande attention. Chaque société encourt des risques qui lui sont propres, en fonction de son secteur d’activité et de son implantation géographique. Faire appel à un courtier en assurance est la meilleure solution pour mieux appréhender et gérer ces risques.